STAGES aquarelle et carnet de voyage

vanarasi-objets

 

« Dessiner, c’est nourrir sa curiosité ».

Que vous soyez novices ou confirmés, venez partager l’art et la manière de réaliser des carnets de voyage.

Je partagerai avec vous mon expérience en la matière, tous les trucs et astuces dont je dispose dans ma boite à outil pour réaliser mes carnets, en petit groupe pour que l’émulation et la convivialité soient au rendez-vous !

matos 01b

 

  • Comment aborder et traduire le dessin sur le vif ?
  • Comment appréhender perspective et composition ?
  • Quel matériel et quelles techniques ?
  • Comment raconter ce que les yeux voient ?

 

Autant d’éléments utiles à votre progression dans différents domaines tels que la composition, l’architecture, le choix du cadrage et du sujet, le rendu des atmosphères, la puissance évocatrice, les intensités, les portraits, le mouvement, les paysages, les textures, les collages, le mélange photo/dessin … et bien sûr l’aquarelle.

matos 02bExplorons ensemble la boite à outil du croqueur in situ, passons de l’observation à la pratique, le tout agrémenté d’une dose de théorie, d’une pincée d’exercices, et d’une louche de convivialité.

Car au-delà de la technique, le stage est un prétexte.
Prétexte à la découverte d’une CULTURE, se laisser emporter au gré des RENCONTRES, prendre le temps de savourer et de CREER, bref, passer de bons moments ensembles le crayon à la main.

Vivons ensemble cette expérience HUMAINE et ARTISTIQUE.

 


 

Qui est Jérémie Bonamant Teboul ?

 

IMG_2201Il y en a qui voyagent appareil photo en bandoulière, Jérémie préfère dégainer crayons et pinceaux lorsqu’il sillonne le monde à vélo.

Après un périple de deux ans à travers le continent africain, Il est remonté en selle direction l’Inde bouillonnante.
Avec Nathalie, ils ont parcouru pendant six mois ce pays fascinant des contreforts de l’Himalaya jusqu’à la pointe sud du Kérala.
Une aventure de 6 000 kilomètres en quête de scènes et de visages à immortaliser sur le vif sur du papier aquarelle.
Des instantanés de vie que les deux jeunes Lyonnais ont consigné à leur retour dans un DVD et un carnet de voyage qui raconte les vides, les imperfections, les rencontres, la poussière, les odeurs de leur fantastique expérience.

www.jeremiebt.com

« Je n’oublierai jamais le jour où, encore adolescent, je dessinais en cours une nature morte. Je tentais de me débattre contre un fruit qui refusait obstinément de prendre vie sur ma feuille. Le professeur s’est approché, a jeté un coup d’œil à mon dessin et m’a dit : « Pour représenter une forme en trois dimensions, il y a deux choses à faire. La première : faire entrer profondément l’objet à l’intérieur de la feuille. La seconde : le faire ressortir ».

Il prit du bleu foncé pour redessiner l’ombre de mon fruit, et ajouta un simple éclat blanc/jaune sur la partie la plus bombée de ma pomme.
Ce fut tout.

Comme par magie, le dessin prit du relief, de l’envergure, de la vie.
Je n’avais jamais vu de pomme bleue, mais celle-ci, j’aurais eu envie de la croquer !

De cet apprentissage, j’ai retenu deux points:
Le premier : je n’avais pas le goût de représenter l’exacte réalité, mais plutôt ce qu’elle m’inspirait sans avoir peur de la transformer ;
La seconde : l’on gagne beaucoup de temps lorsque l’on bénéficie de judicieux conseils. »

 


 

Avez-vous des questions ?

Ce stage est-il aussi destiné aux débutants ?

Soyez rassurées, le stage est ouvert tant aux personnes qui ont déjà de l’expérience qu’à celles et ceux qui ouvrent une boite d’aquarelle pour la première fois.
Laissez-vous guider avec des trucs et astuces qui ont fait leur preuve, et avec la bienveillance nécessaire pour progresser.

J’ai peur de ne pas y arriver.

Si vous lisez ces lignes c’est que déjà, vous avez ENVIE !
La motivation et des conseils pertinents sont les premiers ingrédients du PLAISIR et de la PROGRESSION.
Les premiers pas, l’angoisse de la feuille blanche, oser franchir le pas quand on a peur de ne pas y arriver… sont justement les moments où l’on a besoin d’être rassuré, accompagné, encouragés, aidés.

Je ne suis pas disponible sur la totalité du stage

C’est bien dommage pour vous (et pour nous !), mais il est possible d’arriver/repartir quand bon vous semble selon vos impératifs.

 


 

Stage en 2018

 

Marrakech – du mardi 3 au samedi 7 avril 2018

 

Perle polie par l’histoire, Marrakech est, pour un carnettiste, un véritable terrain de jeux inépuisable.
Les souks offrent tout ce que le dessinateur attend : couleurs, ambiances, parfums, visages souriants et accueillants.
Avec ses innombrables marchés, jardins, palais et mosquées, palmeraies… il est aisé d’imaginer les caravaniers qui chargeaient leurs dromadaires de denrées, d’outils et d’objets artisanaux…
Vous emporterez certainement un peu de Marrakech en vous, et dans vos carnets bien sûr !

IMPORTANT: Le stage ayant lieux du mardi 3 au samedi 7 avril 2018, une arrivée le lundi 2 et un départ le dimanche 8 sont souhaitées ( ou plus si vous voulez prolonger votre séjours sur place).
De toute manière, 6 nuits d’hôtel sont comptées dans le prix, de lundi soir à dimanche matin.